Laureline Amanieux

Laureline Amanieux est écrivain, réalisatrice de documentaires, chroniqueuse et docteur es Lettres. Elle a fondé, elle produit et coréalise Savoirchanger. Elle revisite la pensée du mythologue américain Joseph Campbell et la psychologie de Jung dans son essai Ce héros qui est en chacun de nous. 

http://leslettresdelaurelineamanieu...

Ce héros qui est en chacun de nous Son livre Ce héros qui est en chacun de nous

Pour le commander sur Amazon, vous pouvez cliquer ici  :

Ce héros qui est en chacun de nous : La puissance des mythes

 

COMMENTAIRES

Ajouter un commentaire

Pour poster, vous devez vous identifier

de Alexandre, via youtube

Un très très bel ouvrage, doux et puissant à la fois, subtile et clair ! Agréable à parcourir et en plus un très bel hommage à un grand homme "méconnu" en Europe. Un double et grand merci Laureline !! :-)

de Charles

Désolé de vous contredire mais le mythologue américain Joseph Campbell a révélé le scénario de la quête du héros en... 1949. On méconnaît en France son apport justement ! Propp a écrit son analyse des contes en russe en 1928 mais sans rencontrer d’échos, si bien qu’il n’a été traduit en anglais qu’à partir de 1950 ! Quant au schéma actanciel, il date de 1966 en France...

Enfin Campbell s’intéressait aux grands mythes de l’humanité et aux religions, mais très peu à l’univers des contes.

S’il eut des inspirateurs (et il en eut bien sûr), ce furent JUNG, Otto Rank (La naissance du héros) et surtout Heinrich Zimmer : des influences plus psychologiques que littéraires.

L’originalité de Campbell est d’avoir mis l’accent sur la quête du héros pour mettre en valeur un message de paix après la seconde guerre mondiale, en pointant nos similitudes entre civilisations, aussi pour aider l’individu et la société.

Même si Laureline Amanieux en parle dans cette vidéo, ce n’était pas à l’origine destiné aux scénaristes d’ Hollywood et Campbell dut être le premier surpris, mais ils y ont trouvé matière à penser pour le pire et heureusement parfois le meilleur, cf Black Swan !

de Anonyme

Ces généralités sur la quête, qui ont inspiré les scénaristes de Hollywood, cela ressemble beaucoup au "schéma actanciel" de l’Ecole de Paris. Et puis Campbell, en cherchant à tirer d’une morphologie du Conte un mythe original primitif paraît voir marché sur les brisées de Vladimir Propp,