Le poète du vin

0 / commenter

Le poète du vin

 

"C'est un métier très dur, me dit le vigneron, grand, aux muscles aussi massifs que ceux d'un cheval, tout en se servant un verre au comptoir du bar.

Pour réaliser mon objectif, je travaille encore plus dur que les autres. Je me lève plus tôt. Je me couche plus tard. Je surveille mes cuves sur le qui vive. Je teste des expériences sur mes parcelles. J’ai lancé un défi au monde viticole du bordelais, je dois le tenir.

Avant, j’étais compagnon de France, je dessinais des plans pour les architectes. J’avais toujours dit : je ne deviendrais jamais vigneron. J’ai parcouru le pays pendant vingt ans.

Mon père et moi, on ne se parlait plus. Une vieille dispute entre nous.

Un jour, le téléphone a sonné. Il était mort lors d’un accident dans une cuve. Plus rien ne pourrait crever le silence.

Je ne sais pas pourquoi, j’ai aussitôt repris son domaine, j’ai redessiné les hectares dont j’héritais. J’ai arraché une partie des sarments ; je les ai placés en spirales, parce que je ne crois pas dans les lignes droites. J’ai choisi du raisin délicat, le Petit Verdot.

Mes vignes puisent ainsi davantage de forces dans les gisements de la terre. J’utilise les recettes de la biodynamie : je les asperge d’eau et de sels minéraux en fonction des cycles lunaires. Ce sont des habitudes qui remontent à l’antiquité, ça n’a rien de magique.

Quand je goûte le vin pour vérifier la fermentation, je ferme les yeux. L’acidité pétillante me rappelle mon père, il surgit à mes côtés, pose une main rassurante sur mon bras, comme si son fantôme approuvait mes choix : ça me suffit".

 

Je déguste l’une de ses bouteilles, en l’écoutant. Son nectar dilate un air dionysiaque dans les veines. 

Nous suivons tant de détours, avant de savoir planter nos racines. 

Je ne suis pas surprise quand des feuilles de vignes sortent du plancher, grimpent le long des pieds du tabouret, et s'emmêlent aux cheveux longs et grisonnants du vigneron.

En spirales. 

Ecrit par Laureline Amanieux, grâce à la parole d'un vigneron bordelais.

Copyrights, 2014.

Image de Sam Dougados. 

Revenir

COMMENTAIRES

Ajouter un commentaire

Pour poster, vous devez vous identifier